Comprendre la théorie des contraintes, par le jeu.

Publié le

Lors d’une formation sur Kanban, Laurent Morisseau a introduit la théorie des contraintes, au travers d’un jeu.
Un jeu de cartes très simple.

Dispositif:

  • Prendre 4 participants, alignés-les sur une table, le 3ième étant la « contrainte ».
  • Disposer d’un jeu de cartes, type planning poker, environ 20 cartes.

Principe:

  • Chaque participant prend une carte à sa gauche, la retourne une fois puis la place à sa droite (près du participant suivant).
  • La personne simulant la contrainte, doit retourner autant de fois la carte, que le chiffre imprimé sur celle-ci.
  • On chronomètre le temps de passage complet du paquet de cartes.
1er passage.
Les participants vont à leur rythme.
2ième passage.
Les participants posent la carte que lorsque la place est disponible.

Constat:

Le second passage est plus rapide !
Le premier passage met clairement en évidence le goulet d’étranglement.

Conclusion:

Travailler au rythme de la contrainte n’est pas plus lent.
Il est donc important de traiter les goulets d’étranglement en régulant le flux en amont.
ps: une variante pour simuler le cycle en V, est d’effectuer un passage par lot complet de cartes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s