motivation

La motivation, le moteur de votre projet.

Publié le Mis à jour le

Le match entre Carquefou (CFA2) et Marseille (L1), soit 4 divisions de différence, à vue des amateurs battre l’une des meilleurs équipes professionnelles du moment.

Je ne suis pas un fin connaisseur en football, d’ailleurs cet article n’a pas pour but de comprendre la tactique des uns ou des autres. Mais plutôt d’interpréter le fond de cette histoire. Comment peut-on expliquer qu’un commercial, un plombier et un chômeur puissent vaincre des personnes extrêmement entraînées -voir piqué aux hormones-, alors que ces premiers jouent uniquement le dimanche en famille autour d’un pique nique ? Bon j’exagère peut être, mais nous n’en sommes pas loin. Du moins, le tableau dépeint ici l’extraordinaire divergence entre ces deux « mondes ».

Pour moi, il y a une explication à tout cela, c’est ce qu’on appelle la motivation.

Après avoir compris l’influence de la motivation, je vous conseille de l’appliquer au maximum dans vos projets. A vous de prouver que vous êtes un habile manager sachant stimuler son équipe.

Publicités

Tirer la charrue ou pousser à la roue ?

Publié le Mis à jour le

Le caractère humain est très important dans un projet, tout le monde le sait – non ? – bon alors je vous le dis. Dans la réussite d’un projet, il faut considérer deux profils de personne coopérative. Je ne parle pas dans ce ticket des personnes qui vous mette des battons dans les roues… j’en parlerais « plus longuement » plus tard.

La personne qui tire la charrue et celle qui pousse à la roue.

La première classe de population, va aider le projet en lieu donnant un caractère volontaire. Ces gens vont s’investir totalement dans ce projet, car ils en tirent un profit « personnel ou pas ». Alors que la seconde population, met tout en œuvre pour la réussite du projet, mais sans vraiment s’impliquer car son intérêt est ailleurs.

Il est important de savoir classer votre interlocuteur, afin de mieux gérer votre équipe.